Le papier, c'est bien.

Le papier, c’est bien. Faites-le savoir.

La culpabilité ne sert à rien. Pourtant, certains messages au bas des courriels – « Pensez-y avant d’imprimer » – semblent vouloir nous faire sentir coupables d’imprimer des documents, même si nous en avons réellement besoin dans notre travail ou notre vie personnelle. En réalité, les supports électroniques et les supports imprimés ont, chacun à leur façon, une incidence sur l’environnement – et chacun a un rôle important à jouer dans nos communications. L’un n’est pas meilleur que l’autre. Les deux ont leur utilité. C’est une question d’équilibre. Il s’agit de choisir l’outil qui convient le mieux à une tâche donnée.

Pourquoi le papier ?
Le papier se révèle un moyen de communication efficace depuis plus de 2 000 ans. Il constitue l’essentiel de la correspondance commerciale1, et des millions de bureaux autour du monde l’utilisent parce qu’il comporte des avantages que le support numérique n’est tout simplement pas en mesure d’offrir. Nous retenons beaucoup mieux l’information lorsque nous la lisons sur papier plutôt qu’à l’écran2. Nous travaillons beaucoup mieux ensemble lorsque nous discutons à l’aide d’un document imprimé que lorsque nous échangeons par voie numérique3. Le fait de pouvoir conserver les relevés papier de nos transactions financières constitue une sécurité et peut nous éviter bien des ennuis en cas de problème4. Ce ne sont-là que quelques exemples des raisons pour lesquelles le papier continue d’avoir sa raison d’être dans l’univers numérique d’aujourd’hui. Sans compter que le marché offre plusieurs choix responsables sur le plan de l’environnement, notamment la gamme EarthChoice de Domtar. Des choix qui répondent à vos besoins en matière de communication lorsque le numérique n’est tout simplement pas à la hauteur de la situation. De plus, vous pouvez toujours accorder une seconde vie à vos imprimés lorsque vous n’en avez plus besoin en les recyclant !

En réalité…
Qu’il s’agisse d’un support papier et d’un support numérique, les deux ont des répercussions sur l’environnement. Il faut donc considérer les deux côtés de la médaille avant de décider lequel est le plus « vert ». Voici certains faits que vous connaissez peut-être. Le papier est 100 % recyclable. De fait, c’est un des produits les plus recyclés à de la planète5. De plus, un grand nombre de papiers proposent des choix responsables dont la gamme EarthChoice de Domtar. En effet, les papiers EarthChoice sont fabriqués avec des fibres qui sont récoltées dans des forêts gérées selon des normes environnementales rigoureuses et-ou avec des fibres postconsommation. Grâce à l’adoption de telles normes, la foresterie, le papier et l’emballage se rangent parmi les industries les plus respectueuses de l’environnement6. Certains vous diront qu’il est préférable pour la planète d’opter pour le numérique et que, d’une certaine manière, il est irresponsable d’imprimer. Mais un environnement « sans papier » s’accompagne de répercussions complexes. Un examen attentif révèle en effet que l’utilisation grandissante des technologies de l’information et des communications ont de graves répercussions sur l’environnement7. Vous ne savez plus où donner de la tête ? Eh bien, il y a une chose dont vous pouvez être sûr et certain : Domtar a à cœur de fabriquer du papier en tenant compte du bien-être de la planète, et il vous est possible d’imprimer de façon responsable lorsque vous utilisez notre papier. Pour en savoir davantage au sujet de nos produits.



L’état actuel de nos forêts
Vous ne contribuez pas à détruire la forêt lorsque vous utilisez les imprimés et le papier fabriqués par Domtar. En réalité, les forêts nord-américaines (où notre fibre est récoltée) sont toujours fertiles et en santé contrairement à ce qu’affirment et croient plusieurs. L’adoption de pratiques de gestion forestière responsables explique en partie cette situation, des pratiques établies en vertu de normes d’aménagement forestier internationalement respectées, comme celles du Forest Stewardship Council™ (FSC®) et de la Sustainable Forestry Initiative® (SFI). Ces normes exigent, entre autres, que chaque arbre récolté dans une forêt bien gérée soit remplacé par plusieurs autres qui sont plantés ou qui se régénèrent naturellement. Les pratiques de gestion durable des forêts aident aussi à protéger les habitats naturels et les écosystèmes rares et menacés8. Grâce à elles, les animaux peuvent se reproduire et les espèces végétales pousser en toute sécurité. En tant que matière première qui sert à fabriquer le papier, les arbres sont une ressource renouvelable. Qui plus est, un très faible pourcentage des arbres récoltés servent à fabriquer du papier (1 %, environ, au Canada9), comparativement à d’autres activités humaines telles que l’agriculture, le développement urbain et le développement minier, des activités qui, par ailleurs, rasent des forêts de façon définitive. Si vous aimez la forêt, une utilisation responsable du papier Domtar est donc une décision environnementale sage et éclairée.


Les supports papier et les supports numériques ont tous deux une empreinte écologique. Tous deux ont également leur raison d’être et leurs avantages indéniables. Prétendre le contraire au bas d’un message électronique est trompeur et ne vise qu’à susciter un sentiment de culpabilité en poussant les gens à choisir entre deux possibilités alors que ce n’est pas du tout nécessaire. Vous avez donc de bonnes raisons de vous sentir à l’aise d’imprimer un courriel lorsque ce geste vous permet d’être plus efficace au travail ou dans votre vie – tout particulièrement si vous utilisez un papier Domtar.

_________________________________

1 2009 Harris Interactive survey on behalf of Earthtone (échantillonnage : 2 265 adultes américains de plus de 18 ans)
2 What Gets Lost When our Finances Go Paperless, Barbara Kiviat. www.time.com.
3 The Endless Paper Chase, Robert J. Samuelson, Newsweek, 1er décembre, 1997.
4 Pros and Cons of Going Paperless with Your Card Statements, www.creditcardassist.com  
5 Vinyard, Joanne. Why Print is Truly Green.
6 http://www.pppc.org/en/2_0/2_4.html  
7 CEO Perspectives 2008, Price Waterhouse Coopers
8 http://www.mckinsey.com/clientservice/ccsi/greenhousegas.asp  
9 http://canadaforests.nrcan.gc.ca/profilstats/faitsessentiels 
10 www.fsccanada.org