Dictionnaire

- A -

Abondance :
grande quantité. Il y a une abondance de neige cette année!
Absorber :
laisser entrer ou pénétrer un produit à l'intérieur d'un corps de façon à ce qu'il s'imprègne. Une éponge absorbe l'eau.
Adaptation :
fait de s'adapter, de se plier au contexte. Les jeunes s'adaptent bien aux changements. L'épinette noire est bien adaptée au climat froid du Québec.
Adventif-ve (bourgeon adventif, racine adventive) :
décrit un organe végétal qui se forme sur un autre organe, à un certain stade du développement de ce dernier.
Aiguille :
feuille très étroite et plus ou moins pointue des conifères. Les aiguilles du sapin sont plates.
Alterné (feuilles alternées) :
se dit lorsque les feuilles sont placées une à une, à des hauteurs différentes sur la tige. Les feuilles du cerisier sont alternées.
Amélioration génétique des arbres :
étude de l'hérédité pour résoudre des problèmes ou pour obtenir un produit recherché.
Annélation :
destruction des tissus vivants d'un arbre de façon à former un anneau tout autour de la tige, d'une branche ou d'une racine. L'annélation d'un arbre est causée par des insectes ou des rongeurs par exemple.
Aoûtement :
maturation des fruits et transformation des jeunes rameaux en bois solide à la fin de l'été, en prévision de l'hiver.
Arboricole :
qui vit sur les arbres. Il y a du lichen arboricole sur les arbres.
Arbrisseau :
végétal ligneux de faible dimension et souvent sans tronc principal. L'if du Canada et le dirca des marais sont des arbrisseaux.
Aubier :
bois situé entre l'écorce et le bois interne (coeur) de l'arbre.

- B -

Bétulaie :
peuplement constitué principalement de bouleaux.
Bois final (aussi appelé bois d'hiver) :
partie de l'anneau annuel de croissance qui est produite plus tard en été et en automne, alors qu'il faut moins d'eau à l'arbre pour croître.
Bois initial (aussi appelé bois d'été) :
partie de l'anneau annuel de croissance qui est produite au printemps, alors que l'arbre a besoin d'une grande quantité d'eau pour permettre le développement des bourgeons.
Brou :
enveloppe épaisse et située autour des graines chez les fruits.
Broussailles (buissons) :
arbrisseaux et peuplement de petits arbres touffus qui appartiennent à des espèces non récoltées normalement.

- C -

Caduc (feuillage) :
se dit de feuilles qui tombent annuellement.
Cambium :
zone génératrice comprise entre le bois et le liber qui donne naissance au bois.
Charnu :
épais, p. ex. une enveloppe charnue.
Complexe :
qui contient, qui réunit plusieurs éléments différents. L'écosystème forestier est complexe.
Compost :
mélange servant d'engrais. De plus en plus de gens préparent leur compost à la maison pour engraisser leur jardin.
Composter :
préparer le compost en laissant fermenter des résidus agricoles ou urbains (ordures ménagères organiques) mélangés ou non avec des matières minérales.
Cône :
type de fleur ou de fruit dont les graines sont cachées sous des écailles plus ou moins dures et placées tout autour d'une petite tige.
Conifère :
arbre ou arbuste dont les feuilles sont en forme d'aiguilles ou d'écailles. Les conifères produisent leurs graines dans des cônes.
Contrôle biologique :
utilisation d'ennemis naturels pour diminuer les populations d'insectes qui ravagent la forêt. Contrôle ou lutte contre des espèces indésirables par l'utilisation d'agents naturels comme des champignons, des bactéries et des virus.
Coupe avec protection de la régénération et des sols :
récolte effectuée en prenant des précautions particulières pour ne pas endommager les jeunes arbres tout en protégeant le sol.
Coupe par bandes :
récolte favorisant la régénération, pratiquée par lisières (par bandes). Les graines provenant des arbres matures dans les bandes aident les arbres à se régénérer plus rapidement.
Cristalliser :
changer en cristaux. L'eau se cristallise en neige et en glace au contact du froid.
Croissance :
le fait de croître, de grandir, de se développer pour un organisme. La croissance des arbres est lente.

- D -

Débourrement :
action de débourrer pour une plante, de laisser éclore les bourgeons.
Débroussaillement :
action d'enlever la végétation qui étouffe la régénération (les nouvelles pousses) pour lui donner plus de lumière.
Déchet domestique :
résidu ou rebut produit par les membres d'une famille, et qui est destiné à être jeté.
Dégagement :
fait de libérer des semis (jeunes arbres) en éliminant la végétation qui les opprime, qui les étouffe.
 
Dendrologie :
l'étude des arbres. La dendrologie est une partie de la botanique.
Dendrométrie :
science ayant pour but l'étude de la forme, des dimensions, de l'accroissement et de l'âge des arbres et des peuplements forestiers.
Dépérissement :
diminution de vigueur chez une essence (espèce) particulière causée par des stress environnementaux pouvant mener à la mort des arbres.
Détection :
le fait de trouver, de déceler des signes pouvant causer des dommages dans une forêt tels que le feu, les insectes, les maladies ou la végétation compétitrice (végétation qui nuit à celle qu'on veut voir croître).
Dioïque :
plante dont les fleurs mâles et les fleurs femelles se retrouvent sur des arbres différents.
Disamare :
samare double. Une samare est un fruit sec qui contient une seule graine. La disamare contient donc deux graines.
Dormance :
état des organes, surtout des végétaux, dont les conditions climatiques ou physiologiques empêchent temporairement le développement. Genre de sommeil, d'hivernation chez les plantes.
Drageon :
pousse qui naît d'une racine au-dessous du niveau du sol à partir d'un bourgeon adventif.
Drainage du sol :
procédé naturel de diminution de l'humidité du sol pour écouler les eaux de surface et souterraines.
Duramen :
bois dur situé au centre du tronc. Il est souvent imprégné de tannin chez les feuillus et de résine chez les conifères, ce qui le rend coloré. Ce bois n'exerce plus aucune fonction sauf de support à l'arbre.

- E -

Écaille :
organe en forme d’écaille ressemblant à celles du poisson. Par exemple, les écailles des cônes.
Éclore :
se dit d'une fleur en bouton ou d'un bourgeon qui s'ouvre. La chaleur fait éclore les bourgeons au printemps.
Écologie forestière :
étude de l'histoire naturelle et des caractéristiques générales des arbres et des peuplements forestiers.
Écosystème :
ensemble formé par le milieu vivant et les organismes animaux et végétaux qui y vivent.
Éducation des peuplements :
travaux menés dans une forêt pour favoriser le développement et la croissance d'arbres choisis.
Effréné :
qui est sans frein, sans retenue, très rapide. Une voiture qui roule à une vitesse effrénée.
Endémique :
se dit d'un organisme (insecte, virus, etc.) lorsqu'il est présent dans une région donnée sur une étendue limitée (par opposition à épidémique).
Engrais vert :
plantes herbacées que l'on fait pousser pour augmenter la fertilité du sol. La récolte est ensuite enfouie dans le sol alors qu'elle est encore verte.
Épidémique :
qui concerne les épidémies, c'est-à-dire le développement rapide d'une population jusqu'à un niveau très élevé et généralement nuisible (végétal, animal, virus) pour la forêt.
Équienne :
se dit d'une forêt ou d'un peuplement où l'âge des arbres est semblable.
Érablière :
forêt ou peuplement composé principalement d'érables à sucre et d'érables rouges.
Éricacées :
famille de plantes ou d'arbustes qui comprend les bleuets et le thé du Labrador.
Érosion :
action d'éroder, d'user lentement par frottement, de ronger. L'érosion est causée par l'ensemble des actions extérieures (la pluie, les cours d'eau, le vent, les glaciers, etc.) qui provoquent la dégradation du sol. Un sol nu s'érode plus facilement qu'un sol recouvert de végétation.
Espèce pionnière :
plante capable de s'installer et de croître dans des endroits dépourvus d'arbres. Ces plantes seront remplacées par d'autres dans le futur. Le peuplier est une espèce pionnière.
Étamine :
organe mâle de la fleur.
Évaporation :
transformation d'un liquide en vapeur. L'évaporation de l'eau qui bout sur le feu.
Évaporer :
produire l'évaporation, c'est-à-dire la transformation d'un liquide en vapeur. On dit souvent d'une personne qui disparaît brusquement : ĢElle s'est évaporéeģ.
Extraction :
action d'extraire, de retirer ou de séparer un élément d'un ensemble. On extrait des arbres de la forêt pour en faire des planches, du papier, etc.

- F -

Faisceau :
objets de forme allongée liés ensemble par une extrémité.
Fertilisation :
ensemble des techniques visant à augmenter ou à améliorer la fertilité du sol. Les engrais chimiques ou organiques sont utilisés comme fertilisants.
Fertilisant :
produit qui engraisse la terre afin de la fertiliser, de la rendre apte à produire de bonnes récoltes.
Fertiliser :
rendre la terre fertile, féconde, afin qu'elle donne de grandes quantités de végétation utile. On fertilise les champs avec du fumier à l'automne.
Feuillu :
arbre qui possède des feuilles, qui tombent à l'automne, par opposition à l'arbre résineux ou conifère, à aiguilles (sapin, épinette) ou écailles (thuya). L'érable, le lilas et le chêne sont des feuillus.
Flore :
ensemble des plantes, des arbres et des arbustes qui croissent dans une région.
Foliole :
partie de la feuille composée. La foliole ressemble beaucoup à une simple feuille, mais elle n'en est qu'une partie. Elle doit être complétée par d'autres folioles pour former une vraie feuille. Le bourgeon donne toujours une seule feuille, et si celle-ci est formée de plusieurs folioles, elle est de type composé.
Fonction :
action, rôle caractéristique d'un élément dans le but de produire une action précise. La forêt a plusieurs fonctions : épurer l'air, régulariser le débit des cours d'eau, etc.
Fruit :
organe porteur des graines. Beaucoup de fruits sont charnus et de couleur vive.

- G -

Gaine :
la gaine fait partie du pétiole qui est le pied de la feuille ou de l'aiguille. Elle enveloppe la base d'une ou de plusieurs feuilles ou aiguilles.
Gestion forestière :
étude de l'administration, de la direction et de l'organisation d'une superficie boisée.
Glissement :
action de glisser. Un glissement de terrain, c'est le déplacement plus ou moins lent de la surface du sol sur un versant.
Graine :
organe de reproduction des végétaux.

- H -

Hectare :
unité valant 10 000 mètres carrés servant à mesurer les très grandes surfaces de terrain. Un hectare mesure 100 mètres par 100 mètres et équivaut à 2,5 acres.
Héliophile :
caractéristique des plantes qui aiment la lumière, le soleil. Ce sont des plantes héliophiles.
Herbacée (plante) :
plante dont la tige ne contient pas de bois. Elle est généralement verte et tendre.
Hôte :
organisme sur lequel un autre se nourrit et se développe.
Humus :
couche de terre à la surface du sol formée par la décomposition des végétaux. Les feuilles mortes et autres débris végétaux se transforment lentement en humus.

- I -

Inéquienne :
se dit d'une forêt ou d'un peuplement où les arbres sont d'âges variés.
Ingénieux :
astucieux, qui a l'esprit inventif. Une personne qui possède toujours des trucs pour régler des problèmes est quelqu'un d'ingénieux.
Inhibiteur de croissance :
produit qui diminue ou même qui arrête la croissance des arbres.
Insecticide :
produit qui tue, qui détruit les insectes.
Intolérant :
se dit d'une plante qui n'aime pas l'ombre. Le peuplier est un arbre intolérant.

- J -

Jardinage :
coupe périodique d'arbres choisis individuellement ou par petits groupes, dans un peuplement où la grosseur des arbres est variée. On fait de la coupe de jardinage dans une érablière.

- K -

- L -

Larve :
insecte à sa sortie de l'oeuf.
Lenticelle :
petites ouvertures allongées sur l'écorce, qui permettent aux gaz (air) et à l'eau de circuler pour atteindre les cellules vivantes.
Liber :
l'une des trois enveloppes qui forment l'écorce.
Lichen :
plante compliquée parce qu'elle est formée d'un champignon et d'une algue. Ces plantes sont très résistantes au froid, au chaud et à la sécheresse.
Limbe :
principale partie de la feuille qui est mince et très souvent plate et large. Le limbe peut être formé par une ou plusieurs folioles. C'est le limbe qui accomplit la photosynthèse pour les arbres et les plantes.

- M -

Marcescente :
se dit d'une feuille séchée qui reste accrochée à la branche.
Mûr-e (peuplement mûr ou forêt mûre) :
qui a atteint son plein développement.

- N -

Nervures :
système de faisceaux qui conduit les éléments nutritifs et l'eau dans la feuille. On peut les comparer au système sanguin de l'homme. Les nervures servent aussi de charpente ressemblant au cartilage osseux de l'homme pour la feuille.

- O -

Odoriférante :
qui répand une odeur agréable. Le thym et la sariette sont des herbes odoriférantes.
Opposées (feuilles opposées) :
se dit lorsque les feuilles sont placées par paires (par deux), l'une en face de l'autre, à la même hauteur sur la tige. Les feuilles sont opposées chez l'érable à sucre.
Organisme :
ensemble des organes qui constituent un corps.
Ovule :
petit organe reproducteur qui après avoir été fécondé donnera la graine.

- P -

Paillis :
couche de paille, d'écorces ou d'autres végétaux visant à conserver l'humidité (ou l'eau) du sol, à protéger certains fruits qui se gâtent lorsqu'ils touchent la terre et à réduire la croissance d'autres végétaux tels que les mauvaises herbes par exemple.
Pédoncule :
petite tige supportant les fleurs, feuilles ou fruits chez les végétaux.
Persistant :
qui ne disparaît pas. Les feuilles sont persistantes lorsqu'elles restent tout l'hiver sur les branches sans mourir.
Pessière :
peuplement composé principalement d'épinettes.
Pesticide :
produit utilisé pour lutter contre les organismes nuisibles (animaux ou végétaux).
Pétiole :
support d'une feuille.
Peuplement :
ensemble des arbres qui présentent une certaine uniformité (espèces d'arbres, âge des arbres, hauteur des arbres et répartition des arbres).
Peupleraie :
peuplement composé principalement de peupliers.
Photosynthèse :
processus de fabrication de matière organique par les plantes, en employant comme source d'énergie la lumière solaire. La chlorophylle permet la photosynthèse.
Phytocide :
toute préparation chimique utilisée pour tuer certaines plantes, leurs graines ou des champignons. Les arboricides tuent les arbres (plantes ligneuses). Les herbicides tuent les herbes. Les fongicides tuent les champignons.
Pigment :
substance naturelle colorée produite par les organismes vivants, en particulier les végétaux. Le carotène est le pigment jaune qui colore la carotte.
Pineraie ou pinède :
peuplement formé principalement de pins.
Pistil :
ensemble des organes femelles d'une fleur. Le pistil est placé au centre de la fleur.
Plantation :
action de créer une forêt en plantant des jeunes plants (semis).
Poils absorbants :
minuscules fils qui recouvrent les racines et permettent à l'arbre de se nourrir en laissant pénétrer l'eau et les minéraux qui sont dans la terre.
Pollen :
poussière très fine constituée de grains microscopiques produits par les fleurs et qui jouent le rôle d'agents reproducteurs mâles de la plante.
Pores :
petites ouvertures qui permettent aux gaz (air) et à l'eau de circuler.
Possibilité forestière :
quantité maximale de bois qu'on peut couper par an pour conserver la forêt éternellement.
Préparation de terrain :
travaux tels que labourage et scarifiage qui visent à préparer le sol pour favoriser la venue de nouveaux arbres.
Prucheraie :
peuplement composé principalement de pruches.

- Q -

- R -

Racinaire :
qui se rapporte aux racines. Le système racinaire de l'arbre comprend l'ensemble des racines et des poils absorbants.
Rameau :
petite branche d'arbre. Un ensemble de rameaux regroupés s'appelle ramure.
Ravageur :
organisme capable de nuire à une forêt. Les insectes et les mammifères sont des ravageurs.
Recycler :
récupérer la partie utile des déchets pour la réintroduire dans le cycle de production dont ils sont issus. Le recyclage du papier permet de faire du nouveau papier ou du carton.
Regarnir :
travail qui consiste à augmenter la quantité de jeunes arbres qui poussent déjà dans une aire donnée.
Régénération :
renouvellement de la forêt. Les arbres qui recommencent à pousser.
Résine :
matière visqueuse provenant de certains arbres comme le pin et le sapin.
Rigueur :
sévérité, dureté extrême. La rigueur de l'hiver fait référence aux froids intenses, difficiles à subir.

- S -

Samare :
type de fruit sec muni d'une aile membraneuse qui lui permet de se disperser dans le vent. On appelle familièrement hélicoptère la samare de l'érable.
Sapinière :
peuplement composé principalement de sapins.
Scarifiage :
action qui vise à améliorer la surface du sol forestier. Le scarifiage est un type de préparation de terrain.
Sécheresse :
absence de pluie prolongée qui laisse la terre sèche et les cours d'eau souvent à sec. Les grandes sécheresses de l'été causent des feux de forêts.
Semencier :
arbre choisi pour la récolte de ses semences (graines) ou laissé à la suite d'une coupe pour qu'il produise des graines qui germeront et formeront la nouvelle forêt.
Semis :
jeune plant provenant de la germination d'une graine.
Sessile :
une feuille sessile est une feuille sans pétiole, c'est-à-dire sans pied. Elle est directement fixée à la branche.
Silhouette :
dessin représentant le profil. L'ombre que projette directement un objet est sa silhouette.
Site d'enfouissement :
terrain vague où l'on enterre les déchets solides.
Sol organique :
sol qui provient de tissus vivants décomposés. L'humus - composé de feuilles et d'autres débris végétaux, d'insectes et d'animaux morts, d'excréments, etc. - est un sol organique.
Sol sablonneux :
sol naturellement constitué de minuscules particules minérales (inorganiques), de grains de sable par exemple.
Stigmate :
partie supérieure du pistil d'une fleur : sa face visqueuse retient le pollen.
Stomate :
appareil microscopique des végétaux, percé d'un minuscule trou appelé ostiole, servant aux échanges gazeux. Les plantes respirent par les stomates.
Stratégie :
art de coordonner des actions, de manoeuvrer habilement pour atteindre un but précis.
Stress :
ensemble de perturbations provoqué par des changements qui défavorisent l'arbre. Exemple : un stress hydrique (d'eau) peut signifier que l'arbre n'a pas assez ou a trop d'eau et qu'il réagit en conséquence.
Structure :
manière dont les parties d'un ensemble sont arrangées entre elles. La structure d'une plante, d'un immeuble, d'un livre, etc.
Suranné (peuplement) :
peuplement très âgé où la croissance des arbres est faible ou nulle.
Susceptibilité (d'un peuplement) :
possibilité qu'un peuplement soit touché ou même tué par des insectes ou des maladies.
Système de reproduction :
appareil constitué d'organes, mâles et femelles, qui ont pour fonction la reproduction, c'est-à-dire la mise au monde d'êtres vivants de la même espèce. Les animaux se reproduisent par accouplement puis les femelles accouchent des rejetons; chaque espèce d'arbre possède à la fois des fleurs munies d'organes mâles et/ou femelles et se reproduit lorsque le pollen est transmis à la fleur femelle.

- T -

Tissu :
ensemble de cellules ayant une même structure et une même fonction. Le tissu qui compose la tige d'une fleur est différent du tissu des pétales.
Tolérant :
aptitude d'une plante à pousser à l'ombre. Une espèce tolérante est dite une espèce d'ombre.
Traitement sylvicole :
se dit de travaux visant à favoriser, à diriger l'évolution d'un peuplement et sa réinstallation.
Transformation :
action de transformer, de modifier ou de changer quelque chose de forme, d'état ou d'apparence. La transformation du bois en pâte à papier...
Tremblaie :
peuplement composé principalement de peupliers faux-trembles.

- U -

- V -

Végétation compétitrice (végétation de compétition, végétation concurrente) :
ensemble des plantes qui envahissent rapidement une aire déboisée (sans arbre) et qui nuisent à la croissance des arbres désirés.
Vésicule :
le sapin a des vésicules (petites poches) de résines sur son écorce.
Virus :
substance organique capable de transmettre une maladie.
Vivace :
plante dont la partie enfouie dans le sol vit au moins deux ans.
Vulnérabilité (d'un peuplement) :
fragilité d'un boisé, qui peut facilement être atteint ou même tué (par les insectes ou les maladies par exemple).

- W -

- X -

- Y -

- Z -